Twitter
@CitizensforEu
 
Share

[Call for Proposals] Démocratie alimentaire: l’inclusion et la participation comme leviers pour amplifier les transitions

Date limite: 28 janvier 2022

Appel à projets de la Fondation Daniel et Nina Carasso

Pour accélérer la transformation des systèmes alimentaires et les rendre à même de répondre aux grands enjeux du 21e siècle, la mobilisation de tous les acteurs locaux, et en particulier des citoyens, est nécessaire. De nombreuses initiatives, pratiques et politiques publiques permettent d’associer la société civile aux prises de décision qui concernent l’agriculture et l’alimentation, et de renforcer leur pouvoir d’agir pour déclencher et accélérer les transformations qu’ils souhaitent. Ce nouvel appel à projets vise à explorer ces formes concrètes de la démocratie alimentaire. Il est ouvert jusqu’au 28 janvier 2021.

Mobiliser toutes les forces vives des territoires pour faire de l’alimentation un bien commun

Face aux défis climatiques, sociaux, économiques et de santé auxquels nos systèmes alimentaires contribuent, nous sommes convaincus qu’une transformation de grande ampleur, incluant la participation des citoyens, est nécessaire et urgente.

Partout en France, les habitants s’impliquent de plus en plus – aux côtés des collectivités, d’entreprises, de chercheurs, ou au sein de collectifs associatifs – pour changer la donne. Ils inventent de nouveaux modes de gouvernance, créent des débouchés pour les produits agroécologiques, ou s’investissent dans la co-construction des politiques publiques. Ils se réapproprient les systèmes alimentaires dont ils dépendent et accélèrent les transitions qu’ils souhaitent.

On peut ainsi penser par exemple aux monnaies locales, aux épiceries participatives, aux supermarchés coopératifs, aux systèmes participatifs de garantie, à la co-construction des politiques locales foncières et alimentaires, aux cantines solidaires autogérées ou encore à l’appui de collectivités locales à des collectifs d’habitants pour créer des initiatives alimentaires locales. Autant de manières pour les habitants de se réapproprier les systèmes alimentaires, dans leurs dimensions économiques et politiques, qui gagnent à être connues et documentées pour se diffuser.

Il nous est donc apparu important d’identifier, de comprendre et de faire connaitre ces nouveaux paradigmes économiques et politiques, qui incarnent de nouvelles manières de penser l’alimentation, d’agir ensemble, de faire société et de conjuguer écologie, solidarité, équité et démocratie.

Identifier et documenter les approches participatives et inclusives qui accélèrent les transitions

Avec ce nouvel appel à projets, nous souhaitons soutenir l’identification et l’étude des initiatives, pratiques et politiques publiques, qui visent à transformer les systèmes alimentaires et qui s’appuient fortement sur la participation et l’inclusion des habitants et des acteurs locaux pour inventer de nouvelles manières d’agir, de coopérer et de gérer ensemble les biens communs dont dépendent les systèmes alimentaires, ceux qui en vivent et ceux qui y contribuent.

Nous souhaitons particulièrement soutenir l’étude de pratiques informelles, encore peu connues ou émergentes, susceptibles d’inspirer par leur ambition démocratique. La Fondation sera particulièrement attentive au renforcement du pouvoir d’agir de tous les habitants, notamment les personnes en précarité ou modestes, les jeunes, les personnes âgées, les groupes marginalisés…

Ces projets d’étude devront permettre un échange d’expérience et la mise en réseau entre les initiatives étudiées, à une échelle locale ou nationale. Ils peuvent être portés par tous les acteurs, publics ou privés, qu’il s’agisse de collectivités, d’acteurs de la distribution ou de la transformation, de producteurs ou encore d’associations. L’appel à projet s’adresse ainsi à toutes les structures éligibles au mécénat privé agissant dans le champ de l’agriculture et de l’alimentation durable, à titre individuel ou dans le cadre de consortium d’acteurs.

Plus d’information